Histoire

 

Notre maison descend d’une famille de vignerons depuis plusieurs générations.

Le nom Crochet vient du grand père de Christophe, François Crochet qui épousera en 1946 Elise Bascoul, petite fille de Edmond Spément.

La famille Spément exploite déjà des vignes en 1813 dans la Vallée du Petit Morin, à Bergères sous Montmirail. Les générations vont se succéder jusqu’à l’attaque du phylloxéra à la fin du 19ème siècle. Le vignoble de Bergères sous Montmirail sera ravagé. Par la force des choses « les Spément » deviendront également cultivateurs et replanteront petit à petit leur vignoble, ce qui a d’ailleurs permis au village de conserver l’appellation AOC de ses terres. Mais à cette époque il est incertain de vivre du métier de vigneron. Edmond Spément décide alors d’acquérir le moulin de Bergères sous Montmirail et se forme à la meunerie tout en continuant l’exploitation des vignes.

La famille Crochet est originaire de Mareuil le Port. Agriculteur et vigneron, François Crochet dès 1946 reprend le moulin et continue l’exploitation des vignes. Les temps évoluent et la famille Crochet stoppe l’exploitation du moulin en 1970 et se consacre uniquement aux vignes dont la notoriété grandit.

Nos vignes de la Côte des Blancs et du Sézannais nous ont été transmises par la famille Rivière. Pierre Rivière, le grand-père maternel de Christophe était originaire de Cramant. Après un emploie d’ouvrier vigneron à Cramant, il exploite les vignes qui lui ont été transmises par ses parents. En 1954  il épouse Colette Croizy. Colette quitte Ambonnay et vient vivre à Cramant avec Pierre. Ensemble ils feront construire leur maison et Pierre creusera lui-même la cave dans laquelle il commence à élever son Champagne. Passionné par la vigne et le vin, ils achèteront des terres AOC Champagne dans la Côte des Blancs et planteront petit à petit. L’exploitation grandit, Pierre est en cave et dans les vignes pendant que Colette s’occupe de l’habillage du Champagne et de la clientèle. Ils agrandiront encore leur exploitation en achetant de la terre à vigne sur Barbonne-Fayel et Saudoy.

Françoise et Henri les parents de Christophe ont su faire naître la différence du Champagne Crochet Rivière et maintenir une tonalité constante. Ils ont mis à profit la typicité de chaque terroir et créer des champagnes équilibrés.

Fiers de cette histoire, nous décidons en 2014 de poursuivre la vinification sous la marque Christophe Crochet. Comme le champagne Crochet-Rivière nous élevons des champagnes d’assemblage. Nous entreprenons également des travaux de rénovation du moulin acquis il y a plus d’un siècle par Edmond Spément. C’est dans cette bâtisse chargée d’histoire que nous vous accueillerons pour les dégustations.

Histoire

 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé